5eme toile de l’année…

2017 aura été une année de maturation artistique et aussi très productive.

Cette progression continue avec ce croquis d’une nouvelle toile qui commence à prendre progressivement ses couleurs :

Dans cette composition, un hibou observe, du haut d’un perchoir-écran, un homme sans yeux qui s’extirpe tant bien que mal de la virtualité, tandis qu’un diable drible avec son cerveau. En arrière-plan, une pluie d’yeux est en train de s’abattre au milieu de doigts tendus….

Cette 5eme année de reprise d’études en Master Arts m’a permis de réfléchir en profondeur sur ma pratique, sur la société et le monde dans lequel nous évoluons tous avec nos craintes, nos doutes, nos indignations, nos silences, nos volontés….

D’autre part, la galerie des hasards des encres est à jour ainsi que celle des divagations dans laquelle le 100eme croquis prendra bientôt place…