« Vivre, penser, regarder »

En parallèle à cette 102eme divagation, je viens de terminer la lecture de Siri Hustvedt au magnifique titre « vivre, penser, regarder », C’est le premier roman de cet autrice que j’ai eu plaisir à lire et ne sera pas le dernier. J’aime par-dessus tout que la lecture d’un livre m’apprenne des choses, me fasse ressentir des émotions et réfléchir, Siri Hustvedt rassemble tout cela ici.. Ses propos invitent à la réflexion sur le fonctionnement ou dysfonctionnement de l’émotion, de l’esprit, de la mémoire et de l’imaginaire chez l’être humains. Ses propos argumentés ou référencés sont nourris de ses nombreuses études, recherches, pensées et lectures divers et variés dans différents domaines. Siri Hustvedt ouvre des portes , partage ses opinions et fait quelques rapprochements avec son propre vécu, ses expériences et même son enfance (le chapitre consacré à sa mère et la maxime qu’elle retient d’elle  » Ne fais rien que tu n’aies réellement envie de faire » est fabuleux). animée par son désir de vivre, de comprendre, de savoir et de mettre des mots.

Je vous invite à prendre le temps de vivre et penser à ce que vous évoque la photo ci-dessous, regarder le bitume où se reflète un arbre dans une flaque….