Au hasard des encres suite…

Cette technique de projection d’encre et d’eau sur du papier  permet donc de faire apparaitre des formes mais il arrive que parfois rien ne ressorte au séchage et que je me trouve dans une impasse. Alors, je retravaille jusqu’à voir vraiment quelque chose et partir d’un détail pour faire une unité.  C’est ce qui s’est passé pour le « Piranha » et « chats-chats-chats ».

 

 

 

 

 

 

Par ailleurs,  les couleurs prennent place sur ma toile-mandala…